Dé-nationaliser les foyers, les revenus

car être francais coûte (trop) cher...



Je descends tranquillement à pied la Rue des Incultes quand je croise Phiphi. C’est un ami parisien qui habite près de l’Etoile. Très curieux, il passe souvent du côté de chez nous. Il vient prendre l’air frais et sain de la Sept.


  1. -Salut Phiphi !  Mais que fais tu chez nous ! Tu t’es égaré en terre inconnue du futur ? Bienvenue.


  1. -Oui, j’en avais marre du présent car je suis en état de saturation avancée. Alors je me suis téléporté vite fait à La Septième. Je venais te voir. Viens je te paie un petit noir ... grâce aux 42,9 % de mes revenus encore disponibles.


  1. -Tu as fait quoi du reste ? Ne me dis pas que tu as acheté une voiture neuve, un autre bateau ...?


  1. -Non, tu plaisantes, je paie mon écot à l’ETAT soit 57,1% de mes revenus en 2013 selon le journal les Echos que j’ai lu hier et depuis j’ai l’impression d’être exproprié, spolié !  Put... je ne suis plus maître de mes dépenses, je n’ai même plus la majorité chez moi ! Tu vois, maintenant l’Etat «pique sous» nationalise le citoyen. Toi, moi, nous ...


  1. -Ah ... je ne me rendais pas compte. Mais tu as raison : prendre la majorité dans les foyers, l’air de rien, c’est une OPA inamicale. Eh bien tu vois, moi, dans le futur je dénationaliserai : l’Etat devra revenir à la minorité des 49% de nos revenus ... et vous demander par référendum l’autorisation de dépasser ce seuil. Normal, non ?


... Et voilà que nous réinventons la politique budgétaire, adossés au zinc du bar avec l’appui actif des clients et des barmen présents. Alors oui, faire 50 milliards d’économie est une bonne chose mais qui ne résoud pas le droit (divin) que s’octroie l’état de nationaliser la majorité de nos revenus.  Et donc limiter les prélèvements est une solution tout à fait envisageable : c’est l’unanimité au café !  nous avons chargé Phiphi de faire un tag citoyen (une tradition chez nous). Après débat avec le labo des impressions, je lui est demandé de le placer sur le parvis de la basilique paré d’un * axtérisque et d’un texte minuscule rouge qui accroche l’oeil et donne l’impression d’une clause importante ... à cette cause. Le futur est fourbe mais vertueux, ici.


Etre français coûte cher !

Faites circuler le tag ... afin d’interpeller vos concitoyens, vos politiques et reprendre la majorité chez vous ! Avant 2043 ? Que vous soyez d’accord ou non, dites le moi : je transmettrai à Phiphi.

  1. *57,1% du PIB (produit intérieur brut) Français est absorbé par les dépenses d’état en 2013 (les Echos).

La 7ème

Rue des Incultes.

Tag citoyen parvis de la Basilique

le fil des nouvelles ...
visites de la 7èmeLa_porte.html