Aux jeux des contreparties...
initiation (murale).

Un jeu facile. Je vous explique : quatre cartes à jouer  - donnant, perdant, gagnant, néant -que vous combinez à souhait. Et comme par magie, vous allez trouver sur les cas de figure suivants, très courants : 

Gagnant - Perdant ...
Gagnant - Gagnant
- Donnant - Donnant ...
Néant ou Sans Pendant.

Vous voilà parés pour vous lancer dans les spirales du jeu dépeint par notre Labo, rue des Pendants. Attention, j’attire votre attention sur une règle : les tours et la taille de la spirale augmentent quand il y a un gros (en)jeu et de  nombreuses contreparties. Et vice versa comme le montre le mur.

Je ne vous donne pas plus de conseils car vous connaissez déjà ce jeu de société “grandeur nature“. Des fois vous y prenez part avec entrain, par intérêt et d’autres fois sans le savoir et même contre votre bon gré. 

Alors jouez, jouez, ... et gagnez, loyalement ou par la ruse, c’est toujours mieux que le rapport de force, la contrainte, le conflit, la terreur, la guerre. J’ai l’impression que vous n’êtes convaincus à 100% alors ces exemples qui passent par le Medef, le fanatique, 1% des habitants de la terre selon Davos, ma Mini, etc .... finiront par faire baisser votre garde !
C’est à vous ...

A La Septième, 
Du Carré des Contreparties.
w.

Exemples  pratiques : Medef, 1% des habitants de la terre, fanatiques, otages ...

Origines des contreparties  : en 1262 ...

Economie des contreparties : ce n’est pas gagné mais ...
7eme_REPUBLIQUE.htmlcontreparties_les_figures.htmlcontreparties_les_origines.htmlshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1shapeimage_1_link_2shapeimage_1_link_3shapeimage_1_link_4
Donnant, Gagnant, Perdant, Néant  ?

La Septième

Murale des gagnants-perdants

Impasse des Théories

# Théorie des contreparties