le lièvre, le lapin et la poule...

une histoire vraie et une fable.



Quand le lièvre pose ...

les œufs, les poules font quoi ?

Elles posent des lapins !

C’est Pâques.


Episode 1 : Tout ça c’est bien la faute à la déesse Eostre que vénérait les anglo-saxons lors de l’équinoxe de printemps ... il y a plus de 1500 années. C’est Bède le Vénérable, un moine bénédictin du viiie siècle, dans son livre De temporum ratione qui le dit. Eostre vous rappelle bien quelque chose, non ? Easter en anglais, Ostern, Ostertag en allemand sont dérivés de son nom ; Pâques en français, comme les iles, fait cloche à côté. Mais ce n’est pas tout : Eostre, déesse de la germination printanière, recevait en offrande des oeufs peints ; une tradition répandue chez les chrétiens coptes au 4ème siècle. La déesse, le détail n’est pas fortuit, était incarné ...

par un lièvre. Lièvre qui est le symbole de fertilité conjugué aux œufs, symboles de la fécondité : tout y est. Il n’y a rien à jeter car ...


Episode 2 :  ... le lièvre de Pâques est de nationalité allemande. Une légende là bas dit qu’une femme pauvre du Nord du pays, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs pour les cacher dans son jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs. Et voilà, le tour est joué ! Non pas du tout : la suite ...


Episode 3 :  ... des migrants allemands en direction de l’Amérique du Nord apportèrent dans leurs bagages cette coutume, ces rites sauf que le lièvre aux United States est devenu un lapin ! Le lièvre teuton n’avait pas la côte ! Mais l’histoire ne s’arrête pas là  ...


Episode 4 : les oeufs décorés sont un sous-produit des jours de carême chrétiens. Au 8ème siècle, la religion interdisait les oeufs lors de la période d’abstinence. Alors les gens les conservaient précieusement pour les décorer et les offrir à Pâques. C’est les enfants qui se chargeaient de les donner et de les recevoir. Quand les rites païens sont récupérés par les chrétiens : faut faire avec son temps, pardi !


Episode 5. Le lièvre de Pâques est arrivé en France par l’Alsace évidemment. Au 15 ème siècle. En France, c’était les cloches qui amenait les oeufs de Pâques. Mais les cloches n’ont pas résisté aux lapins US qui eux même ont supplanté le lièvre teuton. Trop teuton, peut être ?


Episode 6 : Sous la renaissance, les oeufs de Pâques deviennent un cadeau précieux, artistique, même joaillier. Puis au courant du18ème siècle, l’oeuf n’est plus un cadeau assez chic alors certains (les frères Fry 1847) le remplissent de chocolat puis il devient tout chocolat grâce à un moule en fer blanc étamé réalisé par la maison Létang et Rémy à Paris de 1870. De nos jours, l’oeuf de Pâques n’est plus qu’une tête d’oeuf, au sens propre.


Morale. Les poules pondent les oeufs mais n'ont rien à voir avec les oeufs de Pâques que les lièvres ou les lapins selon le lieu posent pour la cueillette par les enfants à Pâques. Une discrimination inacceptable sans nul doute.


Epilogue ... les religions perdurent, les symboles finissent par se conjuguer doucement alors que les échanges mondiaux s’accélèrent en passant de l’échelle des siècles avant, à quelques secondes ou minutes maintenant. Tout se sait mais peu se fait : c’est ce qui n’a pas (encore) changé.


DE La Septième ...

w.


La Septième.
Forêt de Beau TerneLa_porte.html