aux sondeurs, je dirais ...

mardi 22 novembre 2016

… je dirais qu’il est grand temps de changer de méthodes. Et d’interviewés en face à face des vrais gens qui sont capables de changer d’opinion (à tester) car ils n’écoutent plus guère les consignes des partis et des candidats. Et au dernier moment sans complexe. Alors présentez toujours vos résultats avec une échelle de temps, les évolutions, des marges d’erreurs et une fourchette de fluidité. Dites vous qu’ils ne sont plus fidèles qu’à leurs impressions et leurs intérêts, qu’ils décident de voter pour l’un ou l’autre en dernière minute comme les avions et les vacances qu’ils réservent juste avant de partir etc. Le net a changé beaucoup de choses : les gens sont devenus d’excellents egonomistes qui jouent personnel et/ou collectif selon les circonstances.Y compris en politique. Alors vous vous remettez en cause quand ?