Gare aux voyages

...

Gare aux Voyages, salle d'attente quelques minutes avant le départ pour Zadar.


- Tu veux quelle place : celle de droite ou gauche ou peut être tu préfères celle du centre ?


- Je me mets à droite et je te laisse la gauche.


- Ok mais tu es conscient : au moment où tu te retourneras pour t'asseoir ta droite va passer à ta gauche. Ta droite sera de gauche : c'est une question de point de vue, je te le dis. Voilà pourquoi moi, je vais me mettre au centre, bien au milieu, cul entre les deux chaises. En équilibre car je n'aime pas bien ce droite-gauche trompeur né, un peu par hasard, en 1789.


- Tu ne veux pas te mouiller : dis-le ! Car ton centre, tu peux lui faire prendre tous les sens de marche au nom du peuple ! C'est vraiment n'importe quoi !


- Non, je veux juste m'écarter et en finir avec ce clivage vieux de 228 ans, une fois pour toute.


- Ah, je vois (avec un sourire à peine dissimulé) : tu veux tourner la page !


- Non : je veux ouvrir un autre livre !


Les deux compères, assis et silencieux pendant un long moment se perdent dans leurs pensées ... ...


- Dis, tu crois toi que c'est utile de se chamailler pour une question de place dans l'espace qui change selon le côté où tu te mets ?


- Non, tu as raison. C'est idiot.


- Alors tu vois, il est grand temps d'inventer autre chose comme l'après démocratie.


- Euh ... non, là tu vas trop loin. Notre système est stable et robuste : il est inutile de changer pour changer. J'y tiens, moi.


- Mais tout a changé en un demi siècle sauf Lui, le Système : serait-il sacré ? Regardes les faits récents comme par exemple les prim ... .... . ...


Lassé par cette discussion, ON prend le large et laisse les deux compères à leur dispute de positions et de partis pris : gauche-droite-centre gauche-centre droit-extrême droite-extrême gauche, etc ... avec une seule certitude : 90% de la population est droitière et on ne sait toujours pas expliquer pourquoi !


On s'envole ,


>  dare - dare à Zadar (à la gare aux voyages) ...