(placeholder)

Moi Président, je ...


Moi Président, j'institue la 7ème République qui multiplie les contre pouvoirs citoyens et réduit les pouvoirs des élus avec un principe simple : à chaque pouvoir, son contre pouvoir. Concrètement, la chambre des lois est réduite à 200 élus pour un mandat de 5 ans non renouvelable. La chambre doit composer avec un conseil des citoyens (200)  constitué d'individus tirés au sort qui n'interviennent que le temps d'une session. Le manifeste de cette néo-démocratie se trouve dans ce placard.


Moi Président, je suis exemplaire et j'en fais une loi inscrite dans la constitution. Contrôlée par un contre pouvoir, la chambre de destitution est composée de citoyens tirés au sort et des membres du conseil constitutionnel siègant à parité. De plus, je m'engage à tout faire afin que mes ministres et mon administration soient exemplaires.


Moi Président, je promulgue l'état français areligieux c'est à dire sans religion et libre penseur pour mettre fin à l'ambiguité de la notion de laïcité. J'estime en effet que la religion est un choix privé ne devant pas être une source de conflits communautaires et collectifs.


Moi Président, je promeus la culture et la langue française passée, actuelle et future dans le monde entier grâce à des événements et des inventions relayés par internet afin de faire rayonner l'image, le made in france et la french touch. Le projet de néo-démocratie, par exemple, a également pour but de redonner à la France un rôle phare international en matière de droits des citoyens, d'institutions politiques, de philosophie.


Moi Président, j'aide massivement toutes les entreprises ou organismes qui travaillent nos points forts : culture, arts, créativité, luxe, politique, gastronomie, histoires, recherches etc ... pour moitié des sommes dégagées.


Moi Président, j'investis massivement dans la recherche et l'économie des créneaux porteurs d'avenir : robots, intelligence artificielle, bots, impression 3D, sciences cognitives et créatives, informatiques... pour l'autre moitié.


Moi Président, je mène des actions qui créent une Europe à format variable de fait car obtenir l'unanimité de 27 pays est un tout simplement illusoire. A l'Europe de l'union, à l'Europe de l'euro, j'ajouterai l'Europe des plans multilatéraux axés socio-économie, bien être et vie pratiques des Européens.



Moi Président, je crée une chambre des atypiques par tirage au sort. Ccette chambre représentera les minorités et tous ceux qui feront DEMAIN dans tous les secteurs: socio-économique, culturel, intellectuel, technologies, mode de vie, etc ... Indépendante elle pourra amender et retoquer pour une nouvelle lecture des lois enterinées par la chambre et le conseil cités ci-dessus.


Moi Président, je m'occupe au quotidien avce mon gouvernement "des petites choses" qui améliorent votre bien être et votre pouvoir d'achat. Je cible particulièrement les formalités administratives, les sociétés de services publics (autoroute, téléphonie, banque, assurance, EDF, SNCF, etc), les abus de pouvoir et positions dominantes, les produits toxiques, la santé, etc.


Moi Président, j'ordonne à notre administration de devenir la meilleure du monde en terme de services rendus, d'accueil, de satisfaction, de simplicité et d'efficacité. Ainsi elle justifiera son budget important qui est financé par les impôts et taxes de tous les Français. Je diminue les effectifs des administrations qui ne rendent pas service au public (non remplacement des départs à la retraite).  Je réaffecte et augmente selon les besoins avérés les admistrations de services publiques : santé, enseignement, formation et recherche, culture, justice, sécurité intérieure, etc.


Moi Président, je veille à l'indépendance et à la cohérence de la justice en demandant à cette institution de fonder une haute cour composée de juges et de jurés (citoyens). Elle sera garante de l'indépendance, de la diligence et de la cohérence des décisions prises par les différentes instances.


Moi Président, je généralise un cours de démocratie critique pour apprendre aux citoyens à cohabiter, à comprendre les règles et conventions mais également à se méfier, à se défendre et à contre attaquer des décisions politiques ou publics devant des tribunaux administratifs aux prérogatives étendues. Je mettrais donc fin à l'instruction civique.


Moi Président, je supprime progressivement taxes et impôts sur le travail pour tous les secteurs économiques afin de sauvegarder au mieux le travail et le salariat comme on le connaît de nos jours. En complément, je ne charge pas pendant une année toutes les personnes qui souhaitent développer une affaire ou un projet.


Moi Président, je supprime toutes les cours, les agences ou les pôles dont l'efficacité n'est pas rigoureusement démontrée. Aux autres, je donne un pouvoir réel d'intervention et de sanctions, fidèle au principe de contre pouvoirs de la 7ème république.


Moi Président, je distribue un revenu citoyen pour les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté et aux chômeurs sans droit en échange de services rendus et de travaux (équivalent la somme perçue de 800 €) sur les missions prioritaires énoncées dans nos points forts ci-dessus. C'est une obligation.


Moi Président, j'impose sans état d'âme  les activités qui marchent mais nuisibles à la société ou à la santé (finance spéculative, pollution), à la consommation non vitale. Et en parallèle, je demande un plan d'économies de -10% sur les dépenses à tous les fonctionnaires et fonctions publiques


Moi Président, je ... ... ... (me souviens plus très bien de la suite s'il y en avait une).


Mon rêve s'achève sur une image étrange : je vois la néo-démocratie tombée du ciel et grâce à nos efforts joints, elle s'installe dans le pays devant mes yeux. Au loin, un panneau indique une date : 28 février 2043. Et là, je me réveille groggy.


Je vous souhaite un bon retour à la réalité en 2017.  Si vous connaissez des candidats ou autres élites, n'hésitez pas à leur faire suivre ce rêve à l'aide de cette adresse. J'ai comme l'impression qu'ils souffrent tous du syndrome de la page blanche et de celui du copier/coller en ces temps d'élection. Dommage. Alors Rêvez, faites vous aussi le "Moi Président je ... " et vous verrez : ça finira par aller !


Aux actes citoyens,

w.






J'ai fait un rêve. Le rêve d'un pays envisageable avec à sa tête un président. Au fil du songe, je m'aperçois que le président n'est autre que Moi.   Moi, président ? Une erreur de casting : je n'ai pas la gueule de l'emploi. Mais mes songes sont très indépendants : ils n'ont pas l'habitude de m'écouter,  ils vivent leur vie. Je vous raconte. Euh, ...

la nuit et les rêves éclairent les jours.

7ème République

...