Père Noël a écrit un mail à Saint Nicolas suite à leur rencontre à la Septième. En voici le contenu mot pour mot sans correction.


Bonjour Nicolas,


Ma tournée s’est bien passée. Nous ne risquons pas un # balance ton père Noël ou un # me too. Le sexe a pratiquement disparu des cadeaux sous les sapins. Par contre j’y ai vu d'autres jouets bien plus offensifs, des star war, des vidéos, des séries et des livres guerriers ou meurtriers en pagaille. Cette violence est  soutenue et entretenue par les média en mal de catastrophisme vendeur. Les terriens se sont bien habitués à la violence, aux bagarres, aux tueries contées, filmées mais le tabou du sexe qui leur colle encore à la peau. Il est encadré, brocardé, flouté, dissimulé. Pourtant moi je me souviens il y a cinquante ans, ceux qui sont grand parents maintenant, déclamaient à bouche que veux - tu : faites l’amour, pas la guerre ! Maintenant sexe controlé, violence libre de droit. Que s’est il donc passé dans leur tête : ils font l’inverse ce ce qu’ils demandaient alors ? Etranges terriens : demain ils feront encore moins l’amour et moins d’enfants. Tu finira par perdre ton job ... # me too !


Bonne année à toi et à tes rennes.


Ps : j'ai rencontré les mages ; ils préparent leur voyage en terre Sainte avec un message pour le petit Jésus qu'il pourra lire quand il sera ... majeur. Ils ne sont pas pressés de réaliser leur progarmme les rois mages : qui va piano va sano.


Déconte de Noël (deuxième)