Au départ, un jour par mégarde, sa silhouette s'est prise les pieds dans son ombre. Elle s’est tirée de là par une subite pirouette, sans dire un mot. Exit son gabarit noir, exit son allure, exit ses bords qui le démarquaient du fond. Il passe inaperçu dans le décor. Détruit de la bordure, ses contours égarés tournent toutes ses ex-postures en énigme, en devinette : c‘est lui tu crois ? ... Dure destinée à laquelle il ne s’est pas préparé. Avec son pourtour qui s’est fait la malle, Il a perdu toute conscience de ses limites. Son corps, désormais sans frontière, laisse son âme se répandre. Impudique et sans retenue, elle livre ses raisons et ses émotions à qui veut. Déshabillé malgré lui. Alors face à sa glace, le matin en se rasant, il entrevoit à tour de rôles ses multiples visages. Parmi eux Il guette sa vraie tête : sans succès. Surtout que son reflet s’est mué en miroir aux alouettes : ce qui le rend méconnaissable à ses propres yeux et au regard des autres. Déprimé, Il est l’ombre de lui même avec la silhouette en moins. Une tâche dans l’espace temps. Mais Il a tellement usé, abusé de son image qu’il en a perdu son âme en chemin. Dépité, parfois en privé, Il avoue se sentir mal dans sa peau et dans celle de tous ses alias. Un comble. Mais Il faut dire qu’il a tant donné de sa personne (à son image) tant fait pour être célèbre et riche qu’on lui pardonnerait presque ses travers et ses embrouilles. Dépassé par lui-même, il continue néanmoins à s'exposer !


sommes nous qu'image ... (de nous mêmes) sous le regrde des autres et de nous même !!!!


Toute ressemblance avec des gens connus n’est pas fortuite. Du tout


Après une longue mise au point, j’arrive à cadrer sa silhouette. Vite : une image. Clic clac.


w.

La Silhouette et l'Image

( fable des célèbres )

Galerie Libre

...